À propos

L'histoire

Fatale Art, c’est l’histoire de Dominique et Camille qui aiment les arts visuels, et qui trouvent que les femmes sont talentueuses, en art comme ailleurs, même si elles sont parfois sous-répresentées en tant qu’artistes et stéréotypées en tant que sujet.

Fatale art est une galerie d’art en ligne qui réunit des femmes fortes, curieuses et ambitieuses qui s’approprient et modèlent à leur image la peinture, la photographie, la sculpture ou le médium qu’elles ont choisis.

Elle sont drôles, sombres, frondeuses, profondes, intelligentes et  toujours innovantes.

Nous souhaitons promouvoir des artistes qui nous inspirent avec humour, intelligence et sincérité.

Convaincues que l’art est fait pour tous, et que chacun(e) doit pouvoir y accéder,  il était important pour nous présenter des oeuvres pour tous les budgets.

Camille Cazin

Camille Cazin

Co-Fondatrice

« Pour les bonnes nouvelles, Il y a le champagne, pour les mauvaises, il y a le chocolat ». Française d'origine, Camille a adopté la vie montréalaise en 2013. Après avoir finalisé une double maitrise en Management culturel et Marketing de l'innovation, Camille a travaillé pendant 6 ans dans le monde des galeries d'art contemporain. Si Fatale Art était une personnalité, Camille pense que ce serait Bjork, parce qu'avec son univers psychédélique unique, cette artiste est intelligente, assumée et inspirante.

Dominique Robichaud

Dominique Robichaud

Co-Fondatrice

« On peut sortir la fille de l’Acadie mais on ne peut pas sortir l’Acadie de la fille ». Fière de son nouveau Brunswick natal, Dominique finalise actuellement une maitrise en Sciences de l’information à McGill et cumule 3 ans d’expérience en fondations culturelles et galeries d’art. Selon Dominique, si Fatale Art devait être un animal, ce serait un narval, autrement appelé la licorne des mers. Pourquoi ? Parce qu’on a longtemps cru que l’animal était un mythe mais que le narval est reconnu comme intelligent, drôle et mystérieux.

Le Concept

Le Concept

Fatale Art veut remettre en question notre perception de la femme dans l’art, en tant que sujet, et en tant qu’artiste. La femme vous dites? Oui, la femme! Cette dernière n’a cessé de redéfinir les frontières de l’art au travers des siècles, mais pas que. Elle a aussi réussi à se redéfinir en tant que concept. Oui. Car ses multiples définitions ne se ressemblent pas, se contredisent parfois. Fatale veut démontrer que la femme au singulier n’existe plus, on ne peut plus la dépeindre sur un seul canevas. Fatale.com est une galerie en ligne exposant le travail d’artistes de talent, innovantes, dont émane une force créatrice singulière et nécessaire.

Recevez nos infolettres